Notes de Zoologie

D’après les textes d’Henri Michaux
M.e.s Yvon Lapous

Notes de Zoologie_10-2013 © Frank Berglund-005 - copie

© Frank Berglund

LE PROPOS

Quelques textes choisis autour de l’animal, bestiaire imaginaire, animalité dans l’œuvre de Henri Michaux,
extraits pour la plupart de « L’Espace du dedans » et de « Face aux verrous ». Sans formes, haut sur pattes,
robuste, poilu, corseté, sec et nerveux, têtu, l’animal est là. Créature protéiforme, invasive, il se nourrit autant qu’il
se joue de nos peurs et de nos fantasmes.

L’AUTEUR

Henri Michaux est un poète belge naturalisé français.
En 1919, il abandonne des études de médecine pour devenir matelot, et exerce par la suite divers métiers. Il découvre alors l’œuvre de Lautréamont qui l’incite à écrire.
Il s’installe en 1924 à Paris et publie “Qui je fus”. Il fait alors de nombreux voyages: en Asie, en Amérique du Sud. Au cours d’un périple en Inde, il découvre les effets de la magie, qu’il assimile au processus de la création littéraire. La littérature n’ est pas pour Michaux une représentation de ses fantasmes ou un simple divertissement, mais une véritable expérience vécue.
Il travaille aussi le dessin qui lui apparaît comme plus libérateur, sans l’obstacle des mots chargés de tout un contenu qui fausse la signification qu’ils devraient avoir. Mais pour parvenir à l’exploration intégrale de ses “propriétés” (les espaces du dedans) et tenter de se débarrasser, le plus possible, des contraintes du dehors, il utilise des drogues. Il s’aperçoit que ce procédé n’est qu’un misérable miracle et abandonne ses tentatives. Jusqu’au bout, Michaux poursuivra inlassablement la recherche d’un équilibre qui ne s’établisse pas au prix de la négation de soi.

DISTRIBUTION :
Conception et mise en scène : Yvon Lapous
Avec :
Florence Bourgès
Yvon Lapous
Marilyn Leray

 

<– Création suivante

Création précédente –>

Retour à l’Accueil